VSI n°70


AML GC17 : Franck MENERET
16 ch de Bellevue 44360 ST ETIENNE DE MONTLUC
Tel : 02 40 86 90 40 - E-Mail : amlgc17(chez)free.fr - Web : www.amlgc17.fr
(merci de remplacer le "(chez)" par un "@")
Nous n’avons qu’une seule chose à vendre : La passion ! Et en plus elle est gratuite !

Octobre 2006

- Version Acrobat du VSI 70

Les 60 ans à Beauvais

511 VéloSolex rassemblés pour roulés, on n’avait jamais vu çà en France ! Venus des 4 coins du Monde, les VéloSolexistes ont envahis les environs de Beauvais les 3 et 4 juin.

Le VéloSolex est né pendant le conflit mondial de 1939-45. C’est en avril 1946 qu’il commence à être commercialisé. Solex Millenium a voulu commémorer cette date historique et a mis en place une exposition depuis le 12 mai. Une expo qui s’est terminée par un rassemblement international dont l’ampleur a dépassé les espérances des organisateurs et enchanté les participants et visiteurs. Mais laissons la parole à VSX 3748.

Je suis un 45 cm3 né en décembre 1946, mais mon propriétaire a failli venir sans moi. En effet depuis de longs mois, il restaure patiemment un de mes grands frères, VSX 1040 né en avril 1946, mais la tâche étant plus ardue que prévue, il m’a sorti de ma léthargie la veille de son départ. Quelques gouttes d’essence et me voilà réveillé près à donner le meilleur de moi-même. Aussitôt dit aussitôt fait, et me voilà fièrement juché sur une remorque, derrière une auto aux lignes inconnues. Moi qui en était resté à la Traction Citroën et aux routes pavées… Les choses ont bien changé. Après plusieurs heures de route, nous voilà arrivés à Beauvais, préfecture de l’Oise. Vu mon grand âge, les organisateurs acceptent que je passe la nuit dans l’exposition installée dans le palais de la région. Je suis placé, en plein cœur d’une reconstitution d’atelier de concessionnaire, près de mon aïeul VSX 23, un modèle de présérie né en 1941. Avant de m’endormir, nous papotons un moment et il me raconte que depuis le 12 juin, un public nombreux vient quotidiennement admirer la rétrospective de 40 modèles, mise en place par l’association Solex Millenium. 330, 660, 1010 personne n’a été oublié et toute la famille est réunie. Quelques cousins venus de Hollande, Allemagne sont aussi là, ils étaient construits sous licence ou adaptés au marché local avant de quitter Courbevoie. Une autre branche de la famille, par alliance, est aussi venue. Voiturettes Bellier pour enfant, Surf Racer ou voiturette pour handicapé ont hérité d’un moteur Solex. Porte clés, bibelots exposés dans quelques vitrines, ou encore affichettes et panneaux publicitaires montrent que l’activité autour de nous était grande pour bien nous faire connaître et nous entretenir !

Les marchands du temple

Samedi matin, dès 8 heures les grilles se sont ouvertes et les exposants s’installent. En plus, le beau temps attendu depuis plus d’un mois, arrive enfin ! Idéal pour se dégourdir les roues dans les allées du parc et partir à la découverte des stands parsemés le long des allées ensoleillées. Moi qui en était resté aux prix en francs je n’entend parlé que d’euros. Apparemment les prix pratiqués ne sont pas toujours très abordables. Comme de moteur JLO à galet annoncé 800 euros et qui va partir vers l’Est de la France pour 550, tout de même ! Un Flink monté sur bicyclette est aussi venu d’Allemagne et utilise comme moi le galet pour faire tourner la roue avant. Des centaines de feux neufs pour S 3800 (15 euros) ou 5000 sont proposés sur plusieurs stands. Des manettes de décompresseur pour S 3800 partent comme des petits pains. Les bavettes pour 5000 sont plus souples qu’à l’origine donc moins cassantes, Des dessus de selle de S 2200 entièrement refabriqués avec soin côtoient des pneus de toutes tailles, une paire de 650 m’irait comme un gant. De nombreux moteurs ou cadres ont eu moins de chance que moi. Ils jonchent le sol mais trouvent petit à petit quelques acquéreurs qui devraient leur redonner vie. Ici une paire de cylindres est annoncée à 20 euros pièce pour finalement changer de main à 4 fois moins cher. Là, Olivier s’est lancé dans le moulage de moteurs de F4 – une réplique de S3800 pour les enfants. Il faut tout de même compter une enveloppe de 300 euros, je vous laisse faire la conversion en francs d’avant 1960.

511 participants

Petit à petit les étals se vident de leurs pièces et le parc se remplit des nouveaux participants venus parfois de très loin. Charles arrive de Californie, Brian de New York, pourtant c’est à Beauvais qu’ils se voient pour la première fois. Jean et Katarina sont déjà là depuis plusieurs jours et ce sympathique couple allemand en profite pour découvrir la région. Bientôt la délégation Belge arrive, rien moins que 65 Solex débarquent d’un seul coup. Aussi passionnés les Italiens sont pourtant moins nombreux. Sergio connaît bien le Solex, son père était concessionnaire Malaguti – Solex dans les années 70 et il fait partie des 4 valeureux représentants transalpins. La Hollande, seconde patrie du Solex est dignement représentée par une quarantaine de VéloSolexistes. Massayuki est venu du Japon, Miklos de Hongrie. Autriche, Irlande, Portugal, Suisse, Angleterre sont aussi de la partie. Mais que tout cela ne fasse pas oublier les nombreux français (plus de 300) venus des 4 coins de l’hexagone, qui en comporte 6 d’ailleurs !. Gilles Lebreton est même parti il y a une semaine du Tarn. Il a fait 1200 km sur son solex spécialement préparé pour venir jusqu’à Beauvais ! Solex Club Spirales a fait le voyage en groupe, depuis Calais, au rythme du galet. Eric se rappelle ses deux épopées Solexistes, l’une de Paris à Pékin, l’autre tentative vers Bagdad. Ce sont finalement 511 participants qui auront répondu à l’appel. De toute ma longue vie, je n’avais jamais vu autant de VéloSolex réunis, même à l’époque de ma fabrication nous n’étions qu’une vingtaine à tomber de chaîne chaque jour!

En route.

Dimanche matin, tous les moteurs chauffent, je suis en pleine effervescence mais un peu inquiet, vu mon âge vais-je tenir le coup ? Un peu après 9 heures le départ est donné et j’arrive à m’élancer dans les premiers. Ma bielle sur bague bronze donne un claquement un peu plus franc que mes petits frères munis de roulements à aiguilles. Tout de suite, quelques Solex menés par leurs propriétaires ralentissent à mon niveau pour m’encourager. La différence d’allure est importante, et l’indifférence n’est pas de mise. Très vite un nazairien nous donne un coup de pouce et nous pousse dans les faux plats. Une bonne occasion pour laisser mon moteur respirer un peu. Tiens une descente ! Les affaires reprennent. Mais pas pour longtemps. L’énorme côte de Fouquenies ne laisse aucun choix à mon conducteur, il faut monter à pied. La déclivité est gravie avec le 1010 de José qui aura la gentillesse de faire tout le parcours en notre compagnie. Le haut de côte atteint sous les encouragements des photographes, il faut repartir, bientôt aidé par Dieter, un ami allemand de mon propriétaire. Le 3800 équipé d’un gros phare cylindrique conforme à la législation d’outre Rhin a un moteur en pleine forme et arrive sans difficulté à entraîné deux hommes et deux machines. Puis à quelques kilomètres de l’arrivée de l’étape à Songeons, ce sont Patrick et son 5000 et Jacques, en S 3800 venu de Belgique, qui s’y collent à tour de rôle. Le passage à Gerberoy est réconfortant car il ne reste plus que quelques centaines de mètres avant la pause. On en profite pour m’effectuer une opération à cœur ouvert, afin de vérifier si une prise d’air ne perturbe pas mon bon fonctionnement, même mon calage d’allumage est pourtant correct. J’essaye de faire comprendre à mon pilote que je suis bien fatigué avec mes 60 ans et nous décidons d’un commun accord que j’effectuerai le retour en véhicule sanitaire, oh pardon, en véhicule d’assistance. Je retiendrai de ces deux jours, cette extraordinaire entente et cette magnifique entraide internationale, sans lesquelles ces 60 ans du VéloSolex (mes 60 ans !) n’auraient pas eu cette répercussion médiatique. Un reportage télévisé a même été diffusé sur les ondes chypriotes. C’est vous dire que pendant deux jours on a parlé de ma grande famille un peu partout !

 

Hausse des tarifs postaux

Vous le savez, depuis les débuts, l’envoi du VSI est intimement lié aux tarifs postaux. Chaque augmentation des services publics, se répercute sur la participation que nous vous demandons pour expédier ces 4 pages appériodiques, mais que beaucoup attendent avec patience. Pourquoi cela ? Et bien tout simplement car depuis sa naissance, l’association des moyens de Locomotion de la GC 17 fonctionne sans vous demander de cotisation annuelle. Nous ne pouvons donc pas supporter financièrement une augmentation du tarif postal.
Cette hausse prenant effet au 1er octobre, les renouvellements d’abonnement s’alligneront donc sur ces nouveaux tarifs : Deux timbres à 0,54, soit 1,08 euros par numéros. Pour nos lecteurs hors de France, l’expédition est passée à 0,60 euros.

 

1424m d'altitude

Tout les ans depuis environs 5ans je prend mes congés pour aller faire les vendanges tardives en Alsace. Comme ça à mon retour ça m'aide un peu pour les factures et je peux éventuellement acheter une petite pièce ou deux pour les solex juste ce qui pourrait me manquer et quelques petits plaisirs pour ma femme et les enfants. L'année dernière je me suis dit pourquoi pas emmener mon solex et visiter tranquillement le coin, Rouffac et Westalten précisément, Donc un dimanche par un temps super chouette j'ai pris mon solex et j'ai roulé sans trop savoir ou je pourrai aller. Je me suis dit José pourquoi pas aller au sommet du grand Ballon. Petit défi pour atteindre l’altitude de 1424 m. Malheureusement en raison l’heure tardive de mon départ je n’ai parcouru que la moitié du chemin. Durant ses trois heures d’une ballade sympathique j’ai marché bien sûr, mais le Solex a fait également sa part de travail, car ça grimpe !! Cet essai m’a enchanté, et c’est promis l’année prochaine, je pars plus tôt, avec un bon ravitaillement pour affronter la montée jusqu’en haut.

 

e-Solex

Le e-Solex a obtenu les homologations européennes ce 22 septembre 2006. Si tout se passe comme prévu la commercialisation devrait débuter en novembre…histoire de mettre un e-Solex au pied de nombreux sapins.

Sanchez José

 

Les années cyclomoteurs

Depuis le 5 octobre, les éditions Atlas diffusent une nouvelle collection intitulée « Les années Cyclomoteurs ». Le premier de la liste est un S3800. quel bon choix !!! Malheureusement, il n’y en aura pas forcément pour tout le monde. En effet, les Editions Atlas sont en phase de test et seules 2 ou 4 villes de France sont touchées par la diffusion. Si le test est concluant, un lancement national aura lieu en début 2007. Plusieurs Solex sont prévus (45cc, 5000, Flash, mais aussi des VéloVap ou autres cyclos tels que Motobécane AV 65, Gitane Testi, Peugeot 103, Ciao, etc…) 60 modèles au total. Le N° 1 est à 2,99 euros, les suivant sont prévus à un peu moins de 14 euros.

Après Altaya, et Solido, le S3800 faite donc dignement les 60 ans du VSX

 

BD

Voilà bien longtemps que cette rubrique n’avait pas eu les honneurs du VSI. Maxime Claye y apporte sa contribution. Tout d’abord, dans l’album « Sœur Marie Thérèse 1 », de Maëster aux éditions fluide glacial, un Solex se trouve en arrière plan à la page 35.
Ensuite, la page 21 de l’album « Les fonctionnaires » (Bloz & M’Duc – éditions Bamboo) met en action un brave solex bien chargé.

 

LA BOUTIQUE

Sauvés par Willy. Rencontré mi octobre à la bourse de Treize Septiers en Vendée, Willy est professionnel depuis près de 20 ans.

Il a décidé de se lancer dans le Solex il y a peu. Exit les pièces d’occas plutôt « crad », exit les refabrications asiatico-parisiennes. Notre ami refait tout lui-même ou soustraite dans sa région. Des refabrications 100% françaises. Exemples : La membrane de pompe à 1 euro, le fond de jante au même prix, le caoutchouc circulaire de volant magnétique à 0,20 euros, le dessus de selle (fait avec la machine à bourreler de sa grandmère) à 25 euros. Et en plus il y a toutes les versions disponibles (2200, mais aussi 45 cm3 avec le petit triangle latéral, ou encore les premiers modèles à l’arrière articulé). Vous cherchez un arrache roulement de stator ? Willy les refabrique pour 20 euros, la pige de blocage moteur en acier traité est à 12 euros. L’arrache rotor est de type « professionnel », celui pour stator est identique à ceux d’origine. Willy ne semble pas décidé à augmenter ses tarifs, alors passez lui commande. Le Solex est toujours cet engin simple et peu coûteux, d’entretien abordable. Ouf, nous sommes sauvés !!! Willy – Solex Achat, vente, restauration.

Tel 06 23 59 71 47 26 rue David Maire, 85210 Ste Hermine Email-willy-85@club-internet.fr

 

LE PLUS VIEUX !

Grâce à David Cunier, grand recenseur des Micron, Pli Solex, Ténor S4 et autres curiosités solexistes, notre tableau évolue encore.

A vos carters moteur, car nous n’avons encore rien pour les 660, 1010, 1700, Ténor L, GL, S, GS, R. Pas plus que pour les 45 cm3 roues de 600, 45 cm3 roues de 650 avec fourche vélo, avec fourche emboutie, avec boîte à outils en avant ou en arrière du porte bagages… N’y a-t-il plus de Flash et 6000 dans vos collections ??? Mais si bien sûr !

Tableau récapitulatif : (Il reste de nombreuses cases à remplir…)

Type N° Moteur Propriétaire Dept/Pays
330 326 347 Thierry Gauvin 41/FR
1400 1 395 000 David Cunier 03
2200 2 208 211 Franck Méneret 44/FR

3300

3 292 070

Patrick Miton

58

3800

3 827 646

Max polac

92

Micron (cadre)

5 200 095

735 NJ 14 (vue a Bauvais)

14

5000 (orange)

7 000 088

Patrick Miton

58

PliSolex

7 131 283

J.P. Curnier

13

Tenor S4

8 500 239

Daniel Salomon

57

En gras, les N° ayant changé depuis le dernier VSI

 

Cartes postales

Jean Claude Molley, toujours à l’affût de nouveautés nous a fait parvenir deux cartes postales plutôt « vaches ».

Les dessins sont de Yack et l’éditeur est STEF Sarl à Pont Aven

Miniatures encore…

Nous pouvons vous annoncer en exclusivité, la sortie imminente d’un VéloSolex S 3800 au 1/12ème. Encore un ! direz vous. Mais l’échelle importante permet des détails tels que la selle suspendue par ressort ou encore le moteur articulé pouvant être soit accroché, soit pausé sur la roue… comme un vrai ! Le fabricant de cette petite merveille (nous en avons un proto sous les yeux) est Universal Hobbies.

 

ENFIN IL ARRIVE !

Le Guide du VéloSolexDepuis le temps que vous l’attendez, il est enfin disponible. Les premiers exemplaires sont sortis de presse le 28 septembre.

Le guide du VéloSolex va vous livrer tous les secrets de la bicyclette qui roule toute seule en 192 pages.

Historique, identification de chaque modèle, éclatés techniques moteur et cadre, passage en revue exhaustif des accessoires proposés pour le VéloSolex, et enfin une partie plus technique qui détaille, en images, l’entretien du Solex ou encore la réfection de moteurs avec ou sans embrayage.

Le prix public du « Guide du VéloSolex » est de 33,55 euros. Vous pouvez aussi vous le procurer auprès de l’association AMLGC 17, dédicace des auteurs en prime ! Prévoir 7 euros supplémentaires pour les frais d’envoi en Collissimo.

Pour les envois hors de France nous contacter, les tarifs variant d’un pays à l’autre.

Les clubs peuvent aussi nous contacter pour grouper les commandes et ainsi diminuer les frais d’expédition.

Nous prévoyons d’être présents à la bourse de Redon (35) le 17 novembre 2006, puis à la bourse de Nantes (44), le dimanche 7 janvier 2007. Vous pouvez nous réserver votre exemplaire et le retirer à ces deux occasions. (Ainsi pas de frais de livraison).

Comme à l’occasion de la sortie du « VéloSolex de mon père », nous vous invitons à nous faire part de tous vos commentaires, erreurs ou omissions constatées. Les colonnes du VSI en feront l’écho.

Editions ETAI ISBN : 9 782726 886939

Vous pouvez acheter le livre de Franck Meneret
" Le Guide du VéloSoleX"
en passant commande sur amazon.

 

Noubliez pas de consulter les rendez-vous et les petites annonces


VSI n°70

Le VSI est une lettre d'information rédigé par Franck MENERET



Pour tous renseignements, lisez les F.A.Q. avant de me contactez
Site web réalisé par Benoît SUZANNE - dernière modification :